Balades 8 : Muguet, marché et Monet (22 avril 2016)

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades ». Nous sommes le 22 avril et les beaux jours reviennent enfin. Malheureusement, avec le printemps, il y a aussi l’arrivée du pollen [1]. Je ne sais pas si vous souffrez du rhume des foins [2], mais tout autour de moi, beaucoup de personnes ont les yeux qui pleurent et le nez qui coule. C’est vraiment quelque chose de pénible. Mais il n’y a pas que les allergies, le printemps, c’est surtout la saison des fleurs. Pour commencer notre émission d’aujourd’hui, je veux vous parler d’une fleur bien particulière. C’est le muguet [3], qui est d’ailleurs à l’honneur d’une tradition française le premier mai. Ensuite, je vous l’ai annoncé la dernière fois, nous allons faire une petite balade au marché. Nous allons faire les courses ensemble et nous allons rendre visite à quelques marchands [4]. Ce petit tour au marché me mènera au dernier thème de la journée. Je vous parlerai de la maison et surtout du jardin de l’impressionniste Claude Monet à Giverny. Vous voyez que là aussi il sera question de fleurs.

***

20160422 F muguet fleurLe mois de mai approche et ainsi une belle tradition française. Le premier mai, en France, on s’offre du muguet, ces jolies petites fleurs blanches en forme de cloches qui sentent tellement bon. D’ailleurs, l’odeur de muguet est utilisée dans de nombreux parfums. Christian Dior appréciait particulièrement son odeur. Pour moi, le muguet représente l’arrivée du printemps.
Cette tradition d’offrir de petits bouquets de muguet remonterait à la Renaissance où le roi Charles IX offrait un peu de muguet aux dames de sa cour le premier mai. Le muguet était et est toujours considéré comme fleur qui porte bonheur.
Aujourd’hui, ce qui est particulier, est que ce jour-là, tout le monde a le droit de vendre du muguet. Vous n’êtes donc pas obligé d’être fleuriste pour proposer de petits bouquets de muguet dans la rue. Par contre, certaines villes ont fixé quelques règles supplémentaires. Ainsi, il est interdit de s’installer près d’un fleuriste pour vendre son muguet ou encore d’appeler les passants. Chacun peut donc vendre le muguet qu’il a cueilli dans son jardin ou dans la forêt, mais uniquement le premier mai.
La saison du muguet est tellement courte, profitez-en. Un petit bouquet parfume toute une pièce.

***

Presque chaque ville en France a un marché qui a lieu une ou plusieurs fois par semaine. Aujourd’hui, je vais vous présenter celui de Chatou. Chatou est une commune voisine de Paris, où vivent mon oncle et ma tante. Le marché de Chatou sur la place Maurice Berteaux a lieu deux fois par semaine, le mercredi martin et le samedi matin. Comme dans beaucoup de marchés, il n’y a pas que de la nourriture. On y trouve aussi des vêtements, des bijoux et des jouets.
20160422 F marche fruitsBien sûr, quand mon oncle et ma tante font leurs courses, ils ont leurs marchands préférés : il y a, par exemple, le marchand de volailles [5] qui vient du Mans. Le Mans se trouve à environ 200 kilomètres au sud-ouest de Paris. Peut-être que vous connaissez la course automobile « Les 24 heures du Mans ». Ce marchand, donc, vend poulets, lapins, pintades [6] et ses délicieux rôtis aux fruits secs que j’ai déjà eu la chance de goûter. Mais aussi des pâtés [7], des rillettes [8] de canard et bien plus encore.
Et puis le poissonnier qui vend toutes sortes de poissons : lottes, bars, dorades [9]. Et d’octobre à mai il y a aussi les coquilles Saint-Jacques [10]. Certains de ses poissons viennent de Bretagne, du Pays Bigouden, qui se trouve au sud-ouest du Finistère. C’est la partie qui forme la pointe tout à l’ouest de la France.
Un autre marchand est le fromager avec son grand camion à la vitrine [11] réfrigérée [12]. On peut voir sur son camion une carte des fromages de France. Vous connaissez tous le camembert de Normandie. Si vous avez vu « Bienvenue chez les Ch’tis », alors vous vous rappelez peut-être le maroilles. Mais il y a aussi le brie, le pont-l’évêque, le coulommiers, les fromages de chèvre, etc. Vous avez compris, j’adore le fromage. Et chez mon oncle et ma tante, un repas sans fromage n’est pas un repas complet. Dernièrement, la vendeuse s’était trompée et avait donné à ma tante les fromages destinés à un autre client. Pour s’excuser, elle a alors offert un fromage de chèvre à ma tante. C’est ce qu’on appelle « être commerçant ».
Le personnage le plus charismatique du marché est sans aucun doute le marchand de fruits et légumes que tout le monde appelle monsieur Chouchou. Monsieur Chouchou a une bonne cinquantaine [13] d’années, est très corpulent [14], porte en général une chemise à carreaux [15] et a des cheveux assez longs et frisés [16]. Il est toujours en train de râler [17] et de dire : « Nous ne sommes pas au supermarché. Ici, c’est la qualité ! ». Comme sa voix est très forte, on l’entend de loin. En ce moment, il vend de belles asperges [18] blanches qui viennent des Landes qui se trouvent au sud-ouest de la France, pas très loin de la frontière espagnole. Ces asperges poussent dans le sable, ce qui est meilleur pour le goût. Chez monsieur Chouchou, on trouve aussi des oranges de Nice, des citrons de Menton et des artichauts [19] de Bretagne. Et en été, c’est la saison des melons avec les charentais.
Je ne sais pas si ce sont toujours les marchands de fruits et légumes qui sont un peu spéciaux. En tout cas, déjà quand ma grand-mère faisait ses courses au marché et qu’elle hésitait à acheter un melon, son marchand de fruits et légumes lui disait : « Ils sont très bons, madame, tu vas aimer. » Il disait « tu » à tout le monde. Et en donnant un petit bout de melon à ma grand-mère : « Mange, mange ! Et si c’est pas bon, tu craches [20]. » À vrai dire, je suis sûre que ma grand-mère n’aurait pas craché le bout de melon, même s’il n’avait pas été bon.
Moi, ce que j’adore quand je suis en vacances en France et que je peux faire mes courses au marché, c’est qu’on peut goûter les produits locaux : un peu de fromage par ci, une rondelle de saucisson par là. On est tout de suite plongé dans l’ambiance. En plus, on est presque « obligé » de prendre son temps quand on passe devant les étals [21] des marchands. Vous voyez, un marché c’est animé mais c’est aussi bien reposant.

***

20160422 F maison monet1Chatou, comme je viens de le dire, se trouve tout près de Paris, au bord de la Seine. Et dans la Seine, il y a l’île de Chatou. Cette île est plus connue sous le nom de l’île des Impressionnistes. En effet, des impressionnistes comme Monet, Degas, Sisley et aussi Renoir ou l’écrivain Maupassant fréquentaient la Maison Fournaise, un restaurant, qui se trouve sur l’île. On pouvait y manger mais aussi louer des canots [22], ce qui était très à la mode à l’époque. Renoir y a même peint un de ses tableaux les plus connus « Le déjeuner des canotiers » qui représente une scène sur la terrasse du restaurant. Aujourd’hui, devenue musée, la Maison Fournaise propose des expositions temporaires.
Si vous êtes intéressés par les peintres impressionnistes, alors un voyage en Normandie vous plairait sûrement. A Giverny, à environ 60 kilomètre au nord-ouest de Paris, se trouve la maison de Claude Monet dans un magnifique jardin de fleurs. On peut visiter la maison, un joli bâtiment rose, et se promener dans le jardin qu’il a peint à plusieurs reprises et dont il était très fier. En effet, il était passionné de jardinage. Il y a des fleurs partout et tout particulièrement des roses, des tulipes, des iris. Monet a également fait construire son jardin d’eau avec le petit pont vert d’inspiration japonaise sur l’étang et bien sûr avec les nymphéas [23] immortalisés dans ses tableaux.
Comme dans ses œuvres, il y a des couleurs partout à Giverny : la façade de la maison est rose, comme je vous l’ai déjà dit. À l’intérieur, il y a un salon bleu – tout comme la cuisine – et une salle à manger jaune. Monet n’était pas un artiste pauvre. Ses toiles [24] se vendaient bien. Il avait donc les moyens de s’acheter cette belle maison et d’y faire des travaux pour créer un lieu où il pouvait vivre et travailler.
Maintenant au printemps, le jardin recommence à fleurir. C’est donc le moment idéal pour une visite à Giverny.

***

Notre petite balade très fleurie et haute en couleur se termine pour aujourd’hui. Je vous retrouve sur www.podclub.ch ou sur notre appli le 9 mai, soit dans un peu plus de 15 jours cette fois-ci, comme nous ferons le pont après le jeudi de l’Ascension [25]. Ce sera pour moi l’occasion idéale de vous parler des jours fériés français du mois de mai. D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique avec la fonction vocabulaire sur notre application. Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !


[1] (le) pollen : sorte de poudre produite par une plante pour sa reproduction
[2] (le) rhume des foins : allergie aux pollens
[3] (le) muguet : plante très parfumée avec de petites fleurs blanches en forme de clochettes
[4] (le) marchand : personne qui vend un certain type de produits
[5] (la) volaille : ensemble d’oiseaux élevés dans une ferme ; poulet, dinde, oie, canard, etc.
[6] (la) pintade : oiseau qui ressemble au poulet
[7] (le) pâté : préparation de charcuterie et composée de viandes coupées en petits morceaux
[8] (les) rillettes : préparation de viandes en morceaux cuites dans la graisse
[9] (la) lotte, (le) bar, (la) dorade : poissons de mer
[10] (la) coquille Saint-Jacques : grand mollusque à la chair délicieuse
[11] (la) vitrine : fenêtre d’un magasin
[12] réfrigéré(e) : refroidi(e)
[13] (la) cinquantaine : environ cinquante
[14] corpulent(e) : contraire de mince
[15] (le) carreau : dessin formé par des lignes ou des bandes qui se croisent
[16] frisé(e) : à petites boucles
[17] râler : exprimer son mécontentement ou sa mauvaise humeur
[18] (l(a)) asperge : légume long et fin de printemps
[19] (l(e)) artichaut : légume qui ressemble à une fleur
[20] cracher : rejeter quelque chose hors de la bouche
[21] (l(e)) étal : sorte de table sur laquelle on pose la marchandise que l’on veut vendre
[22] (le) canot : petit bateau
[23] (le) nymphéa : nom scientifique pour le nénuphar
[24] (la) toile : tableau peint sur une sorte de tissu
[25] (l(a)) Ascension : journée qui fête Jésus montant au ciel

KOMMENTARE ANZEIGEN  

Ursula 25-11-2016 17:30
Bonjour Isabelle, je viens de découvrir vos podcasts, que j'aimais très bien. Vous avez une belle voix et un accent très agréable. J'avais également écouté Marie avec plaisir.
Vous histoires me sont beaucoup plu, et celui-ci sur le jardin de Monet m'a rappelé qu'aimerais bien visiter le jardin - surtout maintenant en plein novembre. Mais j'aimais aussi quand vous parliez de chansonniers, de films ou de livre. Merci, Ursula
Carmody 09-05-2016 02:35
Isabelle,
Merci pour votre Balades Podcast. C’est magnifique; vraiment.
J’aime beaucoup votre accent qui est très precise et pas trop vite.

J’habite a New York, et ici c’est très difficile trouver quelqu'une avec un accent comme ça.
Merci,
Carmody