L'avis de Marie 149: Mariage (28 août 2015)

Bonjour, soyez les bienvenus sur mon podcast « L’avis de Marie ». Aujourd’hui nous sommes le 28 août et c’est reparti pour de nouvelles aventures. Avez-vous passé de belles vacances ? Me concernant j’étais très occupée. Je vous avais déjà parlé de mon mariage civil, de mes impressions de femme mariée, mais là, il me faut vous raconter le jour de mon mariage religieux ! Cela me prendra tout ce podcast, mais je vous promets que ce que vous allez entendre, vous ne l’avez jamais entendu jusqu’à présent ! Je vous garantis que ce mariage est … surprenant !

***

Alors voici des mois qu’avec mon mari, on prépare notre mariage. On a d’abord cherché le traiteur [1], celui qui allait préparer à manger. Nous avions trouvé quelqu’un qui devait s’occuper de tout. De l’apéritif jusqu’au repas du soir. En effet, notre mariage avait lieu à 11:00 du matin, nos invités allaient déjeuner et diner chez nous. Nous voulions faire une viande sur un feu de bois. Sur internet, nous avions cherché des prestataires [2], ils sont rares [3] ceux qui proposent cette cuisson au feu de bois. Celui que nous avions trouvé se proposait aussi de préparer les tartes flambées [4] du repas du soir. Pour une question d’organisation, faire appel à un seul prestataire était plus simple. La question des repas étant réglée, il fallait ensuite trouver la robe, le costume du marié, les alliances [5], le chapiteau [6] à louer. Il y avait aussi la vaisselle [7]que je collectionnais depuis des mois : des assiettes avec de petites fleurs, des verres en cristal. Cela faisait aussi des mois que je 20150828 F mariage2confectionnais des pompons. Le dernier mois avant le mariage, c’est-à-dire juillet, a été entièrement consacré à la préparation des derniers détails: accrocher les décorations dans les arbres, sous le chapiteau, installer la sono, installer les différents endroits d’activités que nous avions prévus : l’endroit pour faire des photos, celui où on pouvait écrire un petit mot, une salle de jeux pour les enfants. J’ai fabriqué des ronds de serviettes [8], Il fallait laver toute la vaisselle, préparer le linge pour les tables, faire le grand ménage puisque beaucoup de monde allait dormir à la maison. C’était beaucoup de travail, mais nous avons eu grand plaisir à tout préparer. Bien sûr, nous avons été aidés.
La plupart des invités qui venaient de loin sont arrivés la veille au soir. Une trentaine était déjà là. Mes amis m’ont conseillée de ne pas dormir chez moi ce soir-là. Cela allait être ma journée le lendemain, il fallait que je puisse rester dans le calme pour me préparer et avec tous ces invités à la maison, cela n’allait pas être possible, et puis, ils me connaissent bien, ils savent que je suis un peu hyperactive, ils ne voulaient pas que je m’occupe des derniers préparatifs du lendemain, ils voulaient juste que je profite de ma journée. J’ai passé la soirée avec eux. On a mangé et on a rigolé, ou plutôt mes amis ont ri de mes angoisses [9]. La météo s’annonçait orageuse. «Mais non, tu vas voir, ce ne sont que des averses, de courtes pluies ». «- Et si la 2 CV tombait en panne devant l’église ? - On la poussera ce n’est pas grave. - Et si le traiteur ne venait pas ? - Mais non, quand même, cela n’arrive jamais ». Après le repas, vers 22 heures, avec mon témoin [10], nous sommes allées chez mes parents, et je me suis fais un masque aux concombres pour avoir un joli teint [11] le lendemain.

******

Le lendemain après une courte nuit, car j’ai eu du mal à m’endormir, je regarde le ciel. Il pleuvait ! Quand j’y pense, il avait fait beau et chaud pendant deux mois, et ce matin-là, il pleuvait ! Oui j’étais déçue. Je nous imaginais flâner [12] au bord de l’eau après le repas, j’imaginais des parties de foot au soleil. Ce ne sera pas possible. Bon voyons le côté positif ; la location du chapiteau est utile et au moins on ne souffrira pas de la chaleur. La canicule [13] des jours précédents n’était pas agréable. Il faisait vraiment trop chaud. Ma robe de mariée avait des manches ¾, j’aurais eu trop chaud ! Et puis ne dit-on pas : «mariage pluvieux, mariage heureux » ?. Pfff bêtise ! Il faut bien consoler [14] les mariés du ciel gris, car à l’origine ce proverbe ne faisait pas allusion à la météo, mais à l’âge des mariés. Plus on se marie vieux, plus le mariage serait heureux. Enfin peu importe l’interprétation, qu’on parle de pluie ou d’âge, pour mon mari et moi notre mariage devrait être heureux, puisqu’il pleut et qu’on n’est plus tout jeune. Et puis comme dit le petit garçon de mon mari : « Sous un ciel gris, on verra mieux ta robe blanche ». J’avais rendez-vous chez le coiffeur à sept heures du matin, j’en reviens avec un superbe chignon très naturel. Il pleuvait toujours, mais j’avais un très beau chignon, et on ne verra que moi dans ma robe blanche, c’était déjà ça ! Nous petit-déjeunons avec mes parents et mon témoin. Ma maman nous avait préparé une brioche, c’était adorable. J’appelle mon futur époux pour lui demander si tout allait bien, si le traiteur était bien arrivé. Il me rassure [15]. Deux amies passent m’apporter mon bouquet de mariée. « - Il est bien là le traiteur ? - Oui, oui ». Une autre amie arrive pour me maquiller, une autre pour faire des photos. On me chouchoute [16]. Mon frère arrive avec sa 2 CV [17] pour me conduire à l’église. Il est beau dans son costume. Devant la petite église, tout le monde est là, et d’autres encore. Que de monde. J’entre à l’église au bras de mon papa.
Je suis sur un petit nuage… La cérémonie est magnifique : des amis lisent des textes que nous avons choisis. On rit, on pleure, et les gens applaudissent [18], une autre amie me chante « L’Ave Maria » a capela. On sort de l’église, la pluie a cessé, il y a même un rayon de soleil. Tout allait bien…

******

Je m’étonnais que les gens ne soient pas pressés de sortir de l’église, je m’étonnais que mon frère prenne une route plus longue pour rentrer chez nous. Mais bon je profite du voyage dans la 2 CV décapotée [19]. Arrivée chez nous, je descends de la voiture et mon père me demande de suite : « Tu n’as pas de gaz dans la cuisine ? » Du gaz dans ma cuisine ? Pourquoi mon père me demande-t-il le jour de mon mariage si je n’ai pas de gaz pour faire fonctionner la cuisinière du restaurant ? Il y a un traiteur qui est là, et qui cuisine la viande au feu de bois, j’ai bien vu un feu en arrivant.
Or si j’ai bien vu un feu, ce n’était pas celui du traiteur. Le feu était celui d’un grill qu’un ami avait emprunté [20] à un copain à lui. La personne que je prenais pour le traiteur n’était pas le traiteur mais l’homme à qui on avait téléphoné deux heures plus tôt pour lui emprunter des verres à champagne que le traiteur aurait dû apporter. La viande qui grillait sur le feu n’était pas celle du traiteur, mais celle qui avait été commandée et préparée par l’entreprise à qui mon mari avait téléphoné trois heures plus tôt. Et les 240 moricettes [21] n’étaient pas non plus celles du traiteur, elles avaient été préparées le matin même par une autre entreprise et cherchées par un autre copain. Et le gaz c’était pour qui ou pour quoi ? C’était pour les amies en cuisine qui préparaient les salades dont les légumes avaient été achetés deux heures plus tôt et qui souhaitaient faire chauffer de l’eau pour les saucisses de l’apéritif. Cette organisation de dernière minute avait été décidée pendant la réunion de crise qui s’était tenue quelques heures plus tôt. En effet à 7 heures 49 du matin de notre mariage, mon mari a reçu un message du traiteur : « Je ne viendrai pas assurer la prestation. Bonne journée ». Oui oui, vous avez bien entendu, 20150828 F mariage13 heures avant notre mariage, le traiteur nous a laissés tomber, a fait faux bond, nous a annoncé qu’il ne viendrait pas .150 personnes étaient invitées à l’apéritif et une centaine au déjeuner et au diner, et il n’y avait pas de traiteur, donc rien à manger ! Après plusieurs coups de téléphone, des amis sont partis faire des courses, d’autres sont venus aider, bref il aura suffit de 3 heures, des bons amis pour sauver le repas de notre mariage et même offrir celui du soir. Tout le monde a aidé, certains ont fait les frites, d’autres les grillades, d’autres ont servi. C’est presque à se demander pourquoi il faut préparer un mariage à l’avance [22], il suffit de 3 heures ! Bien sûr nous avons la chance d’avoir de bons amis, des relations et une cuisine de restaurant. Sur le moment, c’était la panique, mais cela a créé une belle solidarité entre des invités qui ne se connaissaient pas tous. Mon mari a été formidable, il a tout pris sur lui [23]. Tous les invités ont été formidables. Ils m’ont tous préservée [24]: Imaginez que tout le monde, même le curé, était au courant [25] de la lâcheté du traiteur, et tout le monde s’est tu [26]pour que la mariée garde le sourire. Au final il y a eu une super ambiance. Il a plu, le traiteur nous a fait un sale coup, mais on a su transformer ces aspects négatifs en du positif. Ce mariage est définitivement prometteur [27].

****

Voilà, je vous mets la photo de ma décoration dont je suis très fière et je vous mets la photo de moi apprenant la défection [28] du traiteur. Remarquez que je n’ai rien dit concernant la lâcheté de cet homme. Ce sera une thématique que j’aborderai dans quinze jours sur www.podclub.ch.
En attendant de nous retrouver, Prenez soin de vous ! A bientôt!


[1] (le) traiteur: le professionnel qui vient chez vous pour vous préparer à manger
[2] (le) prestataire : la personne qui offre des services, ici la prestation du traiteur est la préparation de repas de mariage
[3] rare : adjectif, le contraire de nombreux, il n’y a pas beaucoup de traiteur qui proposent de cuisiner une viande au feu de bois
[4] (la) tarte flambée : c’est une spécialité alsacienne, une tarte avec de la crème et des lardons
[5] (l(a)) alliance : c’est la bague, un anneau qui symbolise le mariage et qu’on porte à son annulaire
[6] (le) chapiteau : une grande tente qui permet d’être à l’abri en cas de pluie
[7] (la) vaisselle : les assiettes, les couverts, les objets dont on a besoin pour manger
[8] (le) rond de serviette : on met sa serviette dans un rond qui sert à garder la serviette enroulée
[9] (la) angoisse : la peur, l’appréhension, l’inquiètude
[10] (le) témoin : la personne qui témoigne, qui dit ce qui s’est passé, ici quand on se marie, on choisit un ou deux témoin, des personnes qui attestent votre mariage, le témoin apporte les anneaux, vous aide dans votre mariage…
[11] (le) teint : coloration, éclat, lumière de la peau
[12] flâner : se promener
[13] (la) canicule : la grande chaleur, quand les températures sont exceptionnellement élevées
[14] consoler : trouver les mots pour que l’autre ne soit plus triste
[15] rassurer : dire à quelqu’un que tout va bien, ne pas l’inquiéter
[16] chouchouter : prendre soin de quelqu’un, bien s’en occuper
[17] (la) 2CV : voiture Citroën http://i68.servimg.com/u/f68/14/88/53/89/autowp63.jpg
[18] applaudir : taper dans ses mains « bravo »
[19] décapoté(e) ; on enlève le toit de la voiture, cela en fait une voiture décapotable
[20] emprunter : une personne A prête un objet à une personne B, B emprunte cet objet à A
[21] (la) moricette : spécialité alsacienne, comme une grosse bretzel
[22] à l’avance : avant l’heure, ici pourquoi préparer et réserver longtemps à l’avance le repas d’un mariage puisque tout le repas a été organisé en 3 heures
[23] prendre sur soi : ici ne pas annoncer la mauvaise nouvelle à sa femme, trouver une solution tout seul
[24] préserver : ici dans le sens de mettre à l’abri, protéger, tous mes invités ont gardé le secret, personne n’a dit à la mariée avant la cérémonie qu’il n’y avait pas de traiteur, tout le monde voulait que la mariée garde son soutire le plus longtemps possible
[25] être au courant : savoir, connaître la nouvelle
[26] se taire : ne pas parler ici conjugué au passé composé
[27] prometteur : du verbe promettre, du substantif : promesse, ici comprenez que quand dans ce contexte où tout aurait pu être négatif, tout s’est bien passé, comme l’adage « mariage pluvieux, mariage heureux », ce mariage promet d’être positif, prometteur
[28] (la) défection : fait de ne pas se trouver là où on était attendu, l’abandon, la lâcheté