L'avis de Marie 153: Les inondations, Miroir mon beau miroir, Dieu habite Bruxelles (23 octobre 2015)

Bonjour, bienvenue sur le podcast " L'avis de Marie ". Nous sommes le 23 octobre et avant de commencer, j'aimerais vous rappeler la nouvelle fonction de vocabulaire qui vous permettra d'enrichir vos connaissances lexicales de la langue française. Allez la découvrir sur notre App. Aujourd'hui nous allons au cinéma, puis nous nous intéresserons aux technologies du futur, mais tout de suite une petite pensée pour les victimes[1] des inondations.

***

La mort sur un papier, ce ne sont que des chiffres, dans la vie, elle touche des familles, des amis, et les peines qu'elles engendrent ne sont pas à calculer avec des pourcentages, ne sont pas à théoriser. Depuis les années 70, environ 400 personnes seraient décédées[2] suite à des inondations[3] et ces chiffres ne recensent[4] que les principaux évènements. Bien sûr ce chiffre est moins élevé que celui des victimes des accidents de la route, ou des victimes des guerres, de la faim dans le monde, mais un décès est toujours un drame et il faudrait tout faire pour les réduire[5]. Il faut savoir que les deux tiers de ces personnes décédées le sont lors des 25 dernières années. Cette année 24 personnes ont perdu la vie. Après les inondations du 3 octobre, on s'interroge beaucoup sur l'urbanisation et ces effets. Depuis les années 70, l'urbanisation s'est fortement accélérée[6 ]et souvent les études de terrain ont été ignorées... C'est la loi du marché, les affaires avant tout ! Plus il y a de constructions, moins les eaux s'infiltrent[7] dans le sol, moins vite l'eau s'écoule[8]. Plus il y a de constructions dans ces zones inondables, plus il y a de gens qui y habitent, donc plus de personnes exposées et donc plus de déplacements automobiles dans ces zones à risque. Ils sont entre 17 à 18 millions de personnes à y vivre, et certaines d'entre elles en ont payé le tribut[9] au début de ce mois. Il ne faut pas croire que ces personnes se sont mises en danger[10]. Mourir noyé, coincé dans son garage, être emporté par des torrents alors qu'on rentre du travail avec sa voiture, c'est la faute à qui ? A ce changement climatique ? A l'urbanisation folle ? A l'inconséquence[11] humaine c'est certain !

***

" Miroir, mon beau miroir dis-moi qui est la plus belle de ce royaume ? " Vous reconnaissez cette formule ? C'est la reine jalouse de la beauté de sa belle-fille Blanche Neige[12] qui quotidiennement interrogeait son miroir magique pour savoir si le temps qui passait ne laissait pas de trace sur son visage et si la plus belle elle l'était toujours. C'est qu'elle était très narcissique et cruelle : Elle aurait pu poser la question à son mari, celui-ci pour avoir la paix, lui aurait donné la réponse qu'elle attendait... Mais voilà, la méchante reine ne me l'aurait pas cru. Pourquoi ? Car sans doute savait-elle que c'est par hypocrisie que son mari lui aurait menti, et que je suis certaine, au fond d'elle, elle connaissait la réponse. Non bien sûr qu'elle n'était pas la plus belle. La beauté dépend du regard qui se pose sur vous, des yeux amoureux vous diront que vous êtes la plus belle, les autres la verront ailleurs. Par contre si c'est un miroir qui vous le dit ! C'est clair, parole de miroir est vérité ! Bientôt vous aussi vous pourrez avoir un tel miroir. Mais non il ne fera pas l'éloge de votre beauté, mais fera le point sur votre santé ! " Miroir, mon beau miroir dis-moi : ai-je suffisamment dormi ? " ou encore " Miroir, mon beau miroir dis-moi : n'ai-je pas trop abusé de ce petit blanc hier soir à l'anniversaire de Sophie ? " ou encore " Miroir, mon beau miroir dis-moi : Ne trouves-tu pas que je fume  un peu trop ? " Le miroir que va-t-il vous répondre ? Sans doute ce que vous savez déjà ! Non, vous n'avez pas assez dormi ! Regardez donc les poches[13] sous vos yeux ? Si vous avez trop bu ? N'entendez-vous pas le marteau piqueur[14] dans votre tête ? Et trop fumé ? Bien sûr on fume toujours de trop !
Franchement, pourquoi ne pas voir la vérité en face ? Pourquoi avoir besoin d'un miroir pour entendre vous dire, ce que vous savez déjà, mais que vous ne voulez pas entendre ? Ah mais si le miroir le dit ! " Miroir, mon beau miroir dis-moi : ai-je des risques de faire une crise cardiaque ? " Passé la quarantaine, avec tout l'alcool, le stress et les cigarettes, c'est clair que l'on devient un sujet à risque ! Pas besoin de miroir ! Et franchement, en ce qui me concerne, je ne voudrais même pas le savoir ! Mais si vous y tenez bientôt ce sera possible avec ce miroir équipé de caméras multi spectrales, de senseurs 3D et de capteurs...Ne me demandez pas ce que sont toutes ces choses, c'est de la haute technologie capable de lire en vous ! Ce miroir qu'on dit intelligent pourra être installé dans votre salle de bain et vous permettra de surveiller votre santé. Mais, qui me dit qu'il ne va pas surveiller autre chose ? C'est que ces recherches sont financées en partie par l'Union européenne... Et voilà un nouveau conte de fée ! Mais, qui sera le chasseur[15] chargé de tuer Blanche Neige ?

***

L'autre dimanche soir, j'avais envie d'aller au cinéma, je regarde les programmes et suis attirée par un titre : " Le tout nouveau testament ". Tiens, qu'est-ce que cela ? Dans ce siècle où la question religieuse tue  des hommes, voilà un film de propagande ? Je regarde d'un peu plus près l'affiche ; "  Dieu existe et il habite Bruxelles ". Sur l'affiche, on voit un homme en robe de chambre, sur un nuage, la tête baissée qui regarde vers la ville. Je reconnais un acteur que j'adore, Benoit Poelvoorde, un acteur dont j'adore l'audace, la franchise, l'humour grinçant.
Le ton est donné ; c'est une comédie. Je lis les noms des têtes d'affiche : Yolande Moreau, une actrice, qui n'a pas froid aux yeux [16] qui incarne des personnages communs, banals. Catherine Deneuve, elle, elle n'a plus rien à prouver, c'est une star, aussi, pend-t-elle plaisir à interpréter des  rôles décalés[17], étonnants. Bien sûr je ne les connais pas, ces acteurs, mais ils m'inspirent de la sympathie. Je continue ma visite du film et lis des avis de spectateurs. Les notes sur 5 allaient de 1 à 5. Certains adoraient, d'autres criaient au scandale ! Comment les Catholiques pouvaient-ils accepter qu'on se moque ainsi de Dieu ! Pff, c'est à cause de crétins[18] pareils, que le monde sombre[19] dans l'intolérance stupide. Et l'humour ?"  Rire est la musique la plus civilisée du monde " disait Peter Ustinov[20]. Bref, sans plus attendre, je suis allée voir le film. Moi j'ai adoré, un vrai petit moment de bonheur. C'est une fable, Dieu habite Bruxelles, il a une femme et une fille. Il avait aussi un fils, mais cette histoire on la connaît. Bref le film se construit comme le roman de Don Quichotte, chaque personnage rencontré dans le film est le sujet d'une petite histoire, Catherine Deneuve par exemple tombe amoureuse d'un gorille. Je ne vais pas vous raconter le film, mais je ne peux que vous conseiller de courir le voir !

***

Quinze jours cela passe vite, on se retrouve, si vous le voulez bien, sur www.podclub.ch ou sur notre App. Nous retrouverons alors Clara et des nouvelles de France ! Et je termine par notre moment publicitaire : N'oubliez pas de tester notre nouvelle application vocabulaire. En attendant, prenez soin de vous ! A bientôt.


[1] (la) victime : toute personne qui a subi un préjudice moral, physique, matériel, ici les victimes sont celles qui ont souffert de manière ou d'une autre des inondations
[2] décéder : mourir
[3] (l(a)) inondation : quand l'eau monte et sort de son lit, il y a des inondations, vient du verbe inonder
[4] recenser : faire le dénombrement, compter le nombre de quelque chose
[5] réduire : baisser, rendre plus petit, les réduire les chiffres des victimes, c'est faire en sorte qu'ils deviennent moins élevés, qu'il y a moins de victimes
[6] accélérer : aller de plus en plus vite
[7] s'infiltrer : pénétrer, passer  quelque part, dans le texte, l'eau s'infiltre dans la terre, l'eau pénètre dans la terre, elle y entre
[8] s'écouler : partir, l'eau de votre douche, s'écoule dans le siphon, si elle ne coulait pas votre douche déborderait et inonderait votre salle de bain
[9] le tribut : dommage, sacrifice, perte subis du fait de quelque chose ou pour quelque chose : payer un lourd tribut à la guerre.
[10] se mettre en danger : avoir des comportements à risque, aller au-devant du danger
[11] (l(a)) inconséquence : Choses que l'on fait, que l'on dit d'une manière irréfléchie
[12] Blanche Neige : est le conte de fée, où une jolie jeune fille doit fuir son château et va se réfugier ses les 7 nains
[13] (la) poche : marques de fatigue, du temps qui passe sous les yeux
[14] (le) marteau piqueur : pour casser de la pierre on utilise un marteau qui pique, et ici c'est une expression car quand on a mal à la tête on a l'impression que le bruit de ce marteau piqueur est dans la tête
[15] (le) chasseur : celui qui chasse, qui part en forêt armé de son fusil pour chasser les animaux, dans le conte de Blanche Neige, c'est lui qui doit ramener le cœur de celle-ci
[16] ne pas avoir froid aux yeux : se mettre en danger, avoir de l'audace, ici une actrice qui n'a pas froid aux yeux, est une actrice qui interprète des rôles qui ne la mettent pas toujours en valeur, qui prend des risques de jeu
[17] décalé : être sans conformité, qui n'est pas dans la norme
[18] (le) crétin, (la) crétine : stupide, idiot
[19] sombrer : c'est une image, aller vers le noir, tomber vers un état douloureux
[20] Peter Ustinov : comédien, metteur en scène, écrivain, polyglotte anglais

KOMMENTARE ANZEIGEN  

Orphalese 01-11-2015 17:31
Bonjour, avant tout, je vous remercie vos podcasts, je
voudrais savoir pourquoi il n'est pas possible de côntroler
le volume du son, au moins je n'y arrive pas. Merci de
mon renseigner dès que possible.