Balades 27 : Villa, langue et action (17 mars 2017)

Bonjour à tous et bienvenue sur mon podcast « Balades » de ce 17 mars.
Le premier thème d’aujourd’hui, je vous l’ai annoncé la dernière fois, est la présentation d’une villa assez curieuse sur la Côte d’Azur. Et après cette excursion dans le sud de la France, je vous expliquerai une nouvelle expression imagée. Pour terminer, je vous ferai deviner non pas un film, mais un acteur français.
Avant de commencer, je voudrais vous informer qu’à partir de demain 18 mars et jusqu’au 26 mars aura lieu la semaine de la francophonie. Des événements en tous genres comme des spectacles, films, rencontres littéraires ou des rendez-vous gastronomiques sont organisés un peu partout dans le monde. Si vous êtes intéressés à participer à un tel événement, vous trouverez des informations sur francophonie.org.

***

Aujourd’hui, je veux vous parler d’une villa exceptionnelle sur la Côte d’Azur. Certains parmi vous vont se dire : « Oui, elle va sûrement parler de la Villa Ephrussi de Rothschild. » Bien sûr, je pourrais vous présenter cette splendide villa rose avec ses jardins extraordinaires. C’est une attraction qui vaut vraiment le détour. Il y a naturellement l’intérieur de la villa avec ses meubles précieux [1], mais aussi les différents jardins. Par exemple, le jardin à la française en face de la villa avec des bassins et d’autres jardins à thèmes : jardin espagnol, jardin japonais, etc. En plus, la villa est située sur la presqu’île [2] de Saint-Jean-Cap-Ferrat qui 20170317 F kerylosse trouve entre Nice et Monaco. Cette presqu’île est un lieu magnifique. Je ne peux que vous conseiller d’y aller. Oui, j’aurais pu vous parler de cette villa Ephrussi de Rothschild, mais j’ai choisi autre chose. La villa dans laquelle je veux vous emmener est d’un style complètement différent, même si les deux villas ont été construites plus ou moins à la même époque, au début du XXe siècle. Et en plus elles ne sont pas très loin l’une de l’autre. La villa Ephrussi de Rothschild est tout simplement belle. La villa Kérylos, c’est le nom de cette autre villa, fascine le visiteur par son architecture très spéciale. Pourquoi ? Eh bien, Théodore Reinach, l’homme qui l’a fait construire, était non seulement riche mais aussi un grand admirateur [3] de la Grèce antique. Il a donc décidé de faire construire une villa inspirée de l’Antiquité grecque. Pour cela, il a utilisé des matériaux nobles comme le marbre et des bois exotiques pour les meubles. Des colonnes [4] et des mosaïques et fresques [5] décorent les pièces de la maison. Reinach n’a pas uniquement fait faire des meubles dans le style antique, mais aussi des tissus [6] et de la vaisselle [7] selon le modèle grec. Alors, oui, c’est une villa d’inspiration antique, mais ce n’est pas une copie exacte d’un bâtiment vieux de 2000 ans. Reinach n’a pas oublié d’y ajouter le confort moderne grâce à la technique de son époque. Cette villa n’était pas une simple construction d’apparat [8], non, le propriétaire et sa famille y passaient leurs vacances. On pouvait donc vraiment vivre dans cette maison proche de la mer.
J’ai pu visiter cette villa il y a plusieurs années. Je crois que j’avais combiné la visite de la ville Ephrussi et cette villa Kérylos. Comme cela fait déjà assez longtemps, je n’ai plus de souvenirs très précis. Mais je me rappelle une sorte de bassin dans la maison décoré de mosaïques. Ce qui m’avait frappé à l’époque, c’est l’atmosphère de la villa. C’était très bizarre parce qu’il y avait donc tout ce décor antique qui contrastait avec le confort moderne de l’époque. Il y avait quelque chose de décalé [9]. Je ne pourrais pas mieux le décrire. C’est vraiment intéressant.
Connaissez-vous cette villa ? L’avez-vous peut-être même visitée ? Dites-moi dans les commentaires sur podclub.ch ce que vous en pensez.

***

20170317 F chat pixabayIl y a quelques jours, une amie m’avait donné rendez-vous près de chez elle. Je me suis donc rendu là où nous devions nous retrouver et comme j’étais en peu en avance, je me suis assise sur un banc et j’ai regardé autour de moi. C’était un bel après-midi ensoleillé. C’est là que je remarque un gros chat blanc qui tourne autour de moi, mais sans s’intéresser à moi. Je le suis un peu du regard quand je remarque un autre chat, celui-là était roux, assis sur une branche. Il observait le chat blanc. Tout à coup, un troisième chat s’approche des deux autres. Alors les trois chats se placent de sorte à pouvoir s’observer les uns les autres. Comme je n’avais rien d’autre à faire, j’ai continué à les regarder. C’était assez amusant de les voir ainsi, ces chats. Les trois avaient vraiment l’air de se parler. Que pouvaient-ils bien se dire ? Aucune idée. C’est alors qu’une expression imagée m’est venue à l’esprit. Une expression avec un chat. Imaginez la situation suivante : Quelqu’un veut vous faire deviner quelque chose. Vous n’avez aucune idée de la réponse et vous voulez que l’autre personne vous la donne, alors vous pouvez dire : « Je ne sais vraiment pas, je donne ma langue au chat. » Ou bien, la personne qui a posé la question et qui ne veut pas attendre plus longtemps la réponse, peut proposer : « Alors, tu connais la réponse ou tu donnes ta langue au chat ? ». Quand on donne sa langue au chat, on avoue que l’on ne connaît pas la réponse et on renonce [10] à chercher la solution. Quand quelqu’un a donné sa langue au chat, il attend bien sûr que l’autre lui livre la solution. Voilà un exemple :
- Que fait une vache quand elle a les yeux fermés ?
Avez-vous une idée ? Non ? Vous donnez votre langue au chat ? Alors, je vous dévoile [11] la solution :
- Une vache qui a les yeux fermés fabrique du lait concentré !

***

Dans ma dernière émission, je vous ai présenté la comédie « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu » avec Christian Clavier. Félicitations à Hélène qui à nouveau a noté la bonne solution la première.
Aujourd’hui je veux vous présenter un acteur qui a commencé sa carrière au théâtre mais a réellement percé [12] au cinéma. Il a joué dans un très grand nombre de films. À la fin des années 50, un nouveau genre de films est produit en France, c’est la Nouvelle Vague. Des réalisateurs de cette Nouvelle Vague comme Jean-Luc Godard, François Truffaut, Louis Malle ou Claude Chabrol font de lui un des acteurs emblématiques de ce type de films. Plus tard, dans les années 70 et 80, notre acteur joue surtout dans des polars [13], films d'aventures et comédies. Il a fait de la boxe dans sa jeunesse. Il est très sportif et exécute des cascades [14] risquées lui-même. Je pense là à une scène où il est accroché [15] à un hélicoptère.
Aujourd’hui, l’acteur s’est retiré de la scène. Il fêtera dans quelques jours son 84e anniversaire. Avez-vous deviné de qui je parle ? Comme dernier indice je peux dire que son nom est d’origine italienne. Je suis sûre que vous avez trouvé et que vous ne devez pas donner votre langue au chat. Notez la solution dans les commentaires sur podclub.ch.

***

Notre émission d’aujourd’hui est déjà terminée. Je me réjouis de vous retrouver le 31 mars sur podclub.ch ou sur notre application. Je vous parlerai alors de festivals.
D’ici là, n’oubliez pas de travailler votre lexique grâce à la fonction vocabulaire de notre application. Vous pouvez aussi me rejoindre sur Instagram sous #PodClubIsabelle ou #balades.
Je vous fais la bise et vous dis à bientôt pour une nouvelle balade !


[1] précieux/précieuse : qui est de grande valeur, de grand prix
[2] la presqu’île : portion de terre entourée d’eau et reliée au continent par une bande de terre
[3] l’admirateur (m)/l’admiratrice (f) : personne qui éprouve de l’enthousiasme, de l’amour
[4] la colonne : pilier en forme de cylindre
[5] la fresque : technique de peinture murale
[6] le tissu : étoffe obtenue par l’assemblage de fils ou fibres
[7] la vaisselle : ensemble des pièces utilisées pour prendre ses repas ; assiettes, plats, etc.
[8] d’apparat : qui montre la splendeur, la magnificence
[9] décalé(e) : déplacé dans l’espace ou le temps
[10] renoncer : abandonner quelque chose, décider de ne plus faire quelque chose
[11] dévoiler : faire apparaître ou découvrir quelque chose de caché
[12] percer : commencer à être célèbre
[13] le polar : roman ou film policier
[14] la cascade : acrobatie dangereuse et spectaculaire effectuée en général pour un film
[15] accroché(e) : suspendre ou attacher quelque chose ou quelqu’un

Commentaires  

Esther 17-03-2017 16:24
Jean-Paul Belmondo ou Bebel
Toussaint Lou 17-03-2017 15:30
Jean-Paul Belmondo