L'avis de Marie 11: La Saint Jean, les grandes vacances, le 14 juillet, les copines (3 juillet 2009)


Bonjour, c'est Marie. Je suis heureuse de vous retrouver sur mon podcast " l'avis de Marie ". Comment allez-vous ? Très bien, je l'espère. Alors aujourd'hui, je vais vous parler des Saints, de grandes vacances, du 14 juillet, de gâteaux et de pique-niques qu'on partage avec les bonnes copines. Vous êtes prêts ? Alors allons-y.


On a fêté la Saint Jean, c'est donc le début de l'été. Vous connaissez les feux de la Saint Jean ? Le 21 juin, c'est le solstice d'été. C'est à dire qu'on passe du printemps à l'été et cela se fête. On dresse un bûcher [1] en bois, haut comme une tour, on y accroche une poupée qui symbolise la sorcière [2] de l'hiver et on y met le feu. Au feu de la Saint Jean, on brûle l'hiver et on accueille les beaux jours. C'est une fête qui vient de l'époque où la France était encore très rurale [3] et où les paysans vivaient avec les saisons [4] et des croyances [5] religieuses très fortes. Il y avait par exemple des dictons, des sortes de proverbes [6] qui faisaient référence aux Saints [7] et permettaient de prévoir les travaux dans les champs et donc la météo. Oui chaque jour, on fête un Saint. Aujourd'hui le 3 juillet, c'est la Saint Thomas, le 15 août c'est la Sainte Marie et le 8 juin c'était la Saint Médard. On dit que s'il pleut à la Saint Médard, il pleut 40 jours. Vous n'y croyez pas ? Réfléchissez ! Quel temps faisait-il à la Saint Médard ? Il pleuvait ... et quel temps fait-il depuis ? Regardez un peu le ciel ? Il pleut ! Donc vous voyez, même si la météo semble, aujourd'hui, parfois être complètement bouleversée, il y a encore des proverbes qui se vérifient [8]. Comme quoi nos grands-parents n'étaient pas nés de la dernière pluie ! Ah oui, ça c'est une autre expression qui signifie qu'ils n'étaient pas plus bêtes que nous !

***

L'été, moi j'adore. L'été, c'est normalement la belle saison, celle où il fait beau et chaud, où on profite du jour plus longtemps. C'est la saison des pique-niques, des grillades et des vacances. En France, juillet et août sont les 2 mois les plus aimés des Français. Juillet et août ce sont les grandes vacances. Les élèves des écoles primaires, les collégiens et les lycéens [9] ont des vacances scolaires de la fin du mois de juin à début septembre. Oui, deux longs mois de vacances. Quand je suis entrée en 6 e, c'est à dire ma première année de collège, mais, il faut que je fasse une petite parenthèse [10] pour vous expliquer, vite fait, comment s'organise l'école en France : Après l'école primaire, c'est à dire jusqu'à ce qu'on ait 10, 11 ans, on va au collège. Là, on reste 4 ans. Après, soit c'est le lycée, soit c'est une école professionnelle. Donc, quand je suis entrée au collège, la rentrée était un 22 septembre ! Je m'en souviens [11] car c'est le jour de mon anniversaire ! J'avais alors eu plus de 11 semaines de vacances ! Pour les étudiants, les vacances sont plus longues encore car les universités ne reprennent les cours qu'en octobre.

Bref en juillet et en août, tout le monde se met au rythme des vacances scolaires. D'ailleurs c'est en juillet et en août que l'ensemble des Français prennent leurs vacances. En juillet, ce sont les juillettistes qui partent en vacances et en août, ce sont les aoûtiens. Fin juillet, c'est un peu le désordre sur les autoroutes en France car les juilletistes rentrent de vacances et les aoûtiens partent. Cela fait donc beaucoup de monde sur les routes.

Inutile de tenter [12] des démarches administratives au mois de juillet et encore moins au mois d'août. Selon l'expression de Renaud, un chanteur français et non pas la célèbre marque de voiture, " au mois d'août, on met les bouts ", comprenez qu'au mois d'août on part en vacances. Les politiciens sont en vacances, les administrations, les entreprises sont en congé, bref la France tourne au ralenti [13]. Quand j'habitais à Lyon, j'aimais bien travailler au mois d'août : l'ambiance au travail était détendue, la circulation était fluide, et surtout, surtout, il y avait des places de stationnement [14]. Un vrai bonheur, car oui pendant l'année, il me fallait parfois chercher pendant plus d'une heure une place pour y garer ma voiture. C'était à devenir folle ! Parfois je ne sortais même pas le soir car tellement contente d'avoir trouvé une place de parking, je n'osais plus bouger la voiture.

Personnellement je ne sais pas si je vais partir en vacances cet été. Je dois terminer mon appartement et il y a encore beaucoup à faire ! D'ailleurs s'il y a parmi vous des électriciens, des chauffagistes, des menuisiers qui n'ont pas de projets pour cet été, j'ai un bon plan pour vous. Des vacances à la campagne ? Cela vous tente [15] ?

***

Qu'on soit en vacances ou non, tous les Français fêteront le 14 juillet. Le 14 juillet, c'est notre fête nationale, notre fête tricolore. Tricolore car le drapeau français a trois couleur : le bleu, le blanc et le rouge. La veille du 14 juillet, c'est à dire le 13 juillet on ira au bal populaire organisé dans les campings, sur les places de village et dans les casernes de pompiers [16] pour danser sous les lampions [17] et on lancera des " oh " et des " ah " sous le ciel illuminé [18] par les feux d'artifices.

Mais au fait pourquoi un 14 juillet ? C'était la prise de la Bastille. La Bastille, c'était la prison de Paris et c'est ce 14 juillet 1789 que le peuple s'est soulevé [19]. Cette date a donc été choisie pour symboliser la Révolution française et devenir la journée symbolique du pays dont la devise est liberté, égalité [20], fraternité [21]. La révolution aura duré plus longtemps et elle se sera terminée par la décapitation de Louis XVI. C'est toujours assez étrange de célébrer des moments de l'histoire où il n'y avait que terreur, peur et violence !

Le 14 juillet, il y a aussi le traditionnel défilé militaire [22] sur les Champs Élysée. La plus belle avenue du monde devient militaire le temps d'une matinée. Dans leur beau costume, plusieurs régiments défilent : l'artillerie, la cavalerie, la légion étrangère. Dans le ciel l'armée de l'air dessine des figures avec ses avions. Les élèves des prestigieuses écoles militaires, dans leurs beaux uniformes, sont fiers de marcher au pas. C'est très impressionnant, mais personnellement, moi je n'aime pas trop cet étalage [23] de puissance militaire. Je n'ose [24] même pas imaginer ce que coûte un avion ou un de ces chars, je n'ose même pas imaginer combien d'infirmières on pourrait payer avec cet argent ; combien de professeurs pourraient prendre fonction dans les écoles, et combien de maisons de retraites on pourrait construire. On fait des économies sur l'éducation, sur les soins, mais étrangement il y a toujours assez d'argent pour les dépenses militaires. Un jour, j'ai lu un proverbe africain que j'ai trouvé très juste : La valeur d'une société ne se mesure pas à sa puissance militaire, mais à la façon dont elle s'occupe de ses personnes âgées. Un avion militaire contre la retraite de centaines de personnes âgées ? Tout est question de choix. Oui je me sens un peu l'âme philosophe ce soir.

***

Rien de tel qu'un bon gâteau au chocolat pour retrouver le moral. Je dois avouer que je fais très rarement de la pâtisserie, mais quand j'en fais, c'est comme quand on va pour la première fois au casino, j'ai la chance de la débutante. Oui sans rougir [25], je peux le dire, je suis la reine des gâteaux au chocolat ! Quelle prétentieuse [26] vous dites-vous ! Non vraiment, je suis bonne à marier si j'en juge [27] mes gâteaux au chocolat. D'ailleurs si la vérité sort de la bouche des enfants, elle sort aussi de la bouche des bonnes copines.

Une bonne copine, elle vous dira toujours la vérité. Il n'y a aucune compétition entre elle et vous, les rapports sont souvent directs. D'ailleurs comme les rapports sont francs, on accepte beaucoup plus de critiques d'une bonne copine que de sa propre mère à qui on veut toujours prouver [28] quelque chose. Une bonne copine, elle n'attend rien de vous, sinon l'amitié et la sincérité. Si vous revenez de chez le coiffeur et que franchement la coupe est affreuse, la bonne copine, elle vous le dira tout de go [29]. Pas d'hypocrisie [30] entre vous. Vous avez pris quelques kilos ? Elle vous le fera remarquer et vous donnera mauvaise conscience. Vous faites n'importe quoi dans votre vie, elle ne vous juge pas, mais essaye de comprendre. Bref une bonne copine console [31] vos larmes [32], rit avec vous et partage des secrets.

Alors quand ma bonne copine me dit que mon gâteau au chocolat est délicieux, voire que c'est le meilleur qu'elle ait mangé et bien j'aime la croire ! L'autre jour ma bonne copine est venue me rendre visite. C'est d'ailleurs pour elle que j'avais fait mon gâteau au chocolat. Nous sommes allées au bord de la rivière, et allongées sur une couverture, nous avons bu du crémant et mangé du gâteau tout en nous racontant nos histoires de filles ! On dit que les filles c'est compliqué, mais finalement il ne nous en faut pas beaucoup. Un peu de vin et du chocolat et c'est le bonheur. Un moment tout simple mais délicieux comme un bon gâteau au chocolat !

***

Voilà, j'espère vous avoir intéressés et vous avoir fait sourire. C'est, je dois dire la chose qui m'importe le plus. Je vous retrouve pour la dernière fois avant les vacances dans 15 jours. Je vous dirai quelques mots sur des projets de loi, encore quelques-uns sur les vacances et vous ferai partager un peu de ma vie. N'oubliez pas de me laisser vos commentaires sur www.podclub.ch . Sachez que je les lis toujours et que j'en prends bonne note. D'ici là, je vous embrasse et prenez soin de vous !




[1] le bûcher : un tas de bois auquel on met le feu
[2] la sorcière : méchante femme qui jette des sorts
[3] rurale : de la campagne
[4] la saison : l'hiver, le printemps, l'été, l'automne sont des saisons
[5] la croyance : ce à quoi on croit ; opinion religieuse ou politique
[6] le proverbe : petite phrase qui exprime un conseil populaire, une vérité de bon sens ou d'expérience
[7] le Saint : chrétien à qui l'Église rend un culte ou La Sainte X ou le Saint Y est la fête de ceux qui portent ce prénom. 
[8] vérifier : contrôler
[9] le lycéen : élève du lycée, l' lycéen passe son baccalauréat
[10] la parenthèse : (  )
[11] se souvenir de : se rappeler
[12] tenter : essayer
[13] tourner au ralenti : fonctionne moins vite
[14] stationnement : ici : des places pour garer sa voiture
[15] tenter : intéresser
[16] le pompier : quand il y a un feu, les pompiers arrivent
[17] le lampion : petite lanterne
[18] illuminé : qui est éclairé par de la lumière
[19] se soulever : se révolter
[20] l(a) égalité : ici : rapport entre les êtres humains, qui ont les mêmes droits
[21] l(a) fraternité : ici : lien de solidarité entre les êtres humains, solidarité
[22] le défilé militaire : la marche militaire ou les soldats marchent au pas
[23] l(e) étalage : le fait de montrer, d'exposer, de parader
[24] oser : avoir le courage de
[25] rougir : devenir rouge
[26] la prétentieuse, le prétentieux : personne qui se met en valeur pour des qualités qu'elle n'a pas
[27] juger de : ici : si je fais référence à
[28] prouver : donner la preuve de quelque chose
[29] tout de go : tout de suite, sans détour
[30] l(a) hypocrisie : contraire de sincérité
[31] consoler : trouver les mots pour calmer la tristesse
[32] la larme : quand on pleure, des larmes coulent

Commentaires  

Yo 18-11-2015 06:24
Merci à Dieu que j'ai trouvé ces podcasts!
Maria 09-10-2013 17:40
C'est genial! je vous remercie pour votre émission. Cela m'aide beaucoup dans mon apprentissage.
Jozef 17-08-2011 19:31
Merci beaucoup pour votre texts avec des idee. C'est toujours interessant pour moi. Je vous souhaite toutes bien. Jozef
Beth Gohusti 06-07-2009 17:22
merci encore pour votre podcast, c'est toujours bien....mais plus de La Belle Suisse je vous en pris...LE...
Erickson, Esther 03-07-2009 18:42
Merci pour votre podcast. C'est toujours intéressant et bon pour répéter ma français. Je vous souhaite un bon weekend. Est her